Les planches à roulettes ont vu le jour il y a plusieurs décennies déjà, et avec les évolutions technologiques, des fabricants ont décidé d’y ajouter un moteur électrique comme sur les vélos. Ce rajout peut sembler juste être un moyen pour faciliter les choses, mais il y a des différences dans la manipulation du skateboard classique et du skate électrique.

Faire du skateboard électrique en tant que débutant

Pour les personnes qui n’ont pas du tout encore mis les pieds sur un skateboard ou tout autre type de longboard avant, il est conseillé pour elles de ne pas tout de suite se risquer à utiliser un skate électrique. En effet, il est préférable qu’elles apprennent d’abord les bases auprès de professionnels avec une planche normale. Sinon, il existe sur le web un tas de tutoriels et de cours intéressants. Il faut s’entrainer progressivement et régulièrement. La durée de l’apprentissage des bases peut varier entre une à deux semaines. Mais cela dépend de l’individu, car chacun a son rythme pour assimiler les techniques, mais autant prendre le temps qu’il faut afin de bien maitriser le sujet. Il ne faut donc pas se précipiter vers le skate électrique sans connaitre ces bases.

Utiliser un skate électrique pour ceux qui sont déjà habitués à rouler avec un skateboard normal

Une fois que la personne a assimilé les bases du skateboard traditionnel ou si elle est déjà une pro, il sera plus facile d’aborder la planche électrique. Les deux principaux points à revoir avec le skate moderne sont le départ et l’arrêt. En effet, grâce au moteur, il ne sera pas nécessaire d’user de ses pieds pour pousser la planche. Dans ce cas, ils doivent rester dessus et ne doivent toucher le sol en aucun cas. Pour enclencher le mécanisme, il y a une télécommande dédiée à cet effet. Celle-ci permet aussi de faire des réglages au niveau de la vitesse du skateboard, par exemple. De même pour l’arrêt, il suffit d’appuyer sur un bouton et le freinage est généralement assez doux pour éviter de se faire projeter.

Il est possible que la présence du moteur influe sur le poids et la flexibilité générale de la planche. Mais c’est tout à fait normal. Cela ne pose aucun problème vu que le rider n’aura pas à user de sa propre force pour propulser la planche. Attention cependant, car des fois, le skateboard peut soudainement manquer de puissance lorsqu’il n’a plus assez de charge. Autant bien vérifier le niveau de la batterie avant de l’utiliser. Les modèles les plus performants sont à découvrir sur https://skate-electrique.eu/skate-electrique/.

Voilà alors comment il faut s’y prendre avec les skateboards électriques. Il est nécessaire d’acquérir de bonnes bases avant de se lancer dans l’achat et l’utilisation de ce type de planche.