Maria Montessori, la femme qui est à l’origine de la méthode Montessori

Dans le début du XXème siècle, un mouvement relatif à l’éducation nommé « nouvelle école » a été créée et dont Maria Montessori était l’une des têtes. Maria Montessori est une femme italienne, le premier médecin femme que l’Italie a connu. Cette pionnière a œuvré avec les personnes handicapées avant de concevoir « Casa dei Bambini » pour les enfants qui vit dans les zones lésées dans les années 1907. Depuis déjà son enfance, les méthodes d’éducation occupaient une grande place dans sa pensée.

La pédagogie Montessori c’est quoi .

montessori
La pédagogie Montessori est une manière d’éduquer et d’instruire les enfants autrement. Elle a été créée par Maria Montessori. Quel est le changement apporté par cette nouvelle pédagogie ? Le concept de cette méthode est de rendre disponible aux enfants un matériel adéquat, mais principalement, de leur laisser libre de sélectionner les activités qu’ils veulent réaliser durant tout le temps qu’ils le demandent. Maria Montessori remarque, avec étonnement, que dès leur âge de trois ans, les enfants démontrent une grande concentration et une discipline personnelle imprévue. C’est de cette manière que la pédagogie Montessori a vue le jour. Un siècle passa et cette pédagogie a plusieurs partisans dans le monde. Malheureusement, l’éducation nationale française n’a pas encore accepté et validé cette pédagogie.

Quel est le but de la pédagogie Montessori ?

Maria Montessori est totalement persuadée que le respect et la considération de la personnalité de l’enfant sont vitaux. C’est pour cette raison qu’elle a conçu une méthode d’éducation propre à elle, désormais universellement découverte et utilisée dans des écoles nommées « Maisons des Enfants ». Servir la paix est le but de la pédagogie Montessori. Étant une femme instruite, elle savait, depuis sa jeunesse, que l’éducation est un facteur sine qua non dans le façonnement de la vie future d’un enfant et sa relation avec la société et le monde. L’un des principes fondamentaux de cette pédagogie est la considération de l’enfant en premier lieu, de supprimer tous les obstacles qui freinent et gênent son développement. Cette femme dit également que nous devons modifier deux éléments primordiaux : le premier touche la manière dont les adultes, notamment les parents, les instructeurs, etc. toutes les personnes qui prennent soin de l’enfant. Quant au second élément, cela concerne l’environnement que l’on donne à l’enfant.

Les principes de la pédagogie Montessori

Pousser et augmenter la confiance en soi, l’indépendance, tout en aidant l’enfant à évoluer en toute liberté et au propre rythme de l’enfant. Ce sont les principes de la méthode Montessori, que la plupart des gens décrient comme trop facile, bienveillant et qui a tendance à tout tolérer sans punir. Cependant, malgré les non adhérents, la pédagogie Montessori connaît des grands succès, car il existe désormais plus de 20 000 écoles qui suivent cette pédagogie dans le monde. Donc, quels sont les principes de la pédagogie Montessori ? Nous allons le découvrir dans ce paragraphe.

La libertéL’autodisciplineL’action en périphérieLe respect du rythme de chacunL’apprentissage par l’expérienceL’activité individuelleL’éducation, une aide à la vie

La liberté

Le premier principe et le concept fondamental de la méthode Montessori sont la liberté. Comme nous l’avons déjà mentionné, durant les cours, les enfants sont totalement libres de choisir le type d’activité qu’ils veulent faire entre les différentes activités que l’on les propose. Cependant, une seule et unique condition s’impose : l’enfant doit préalablement vue ladite activité avec son éducateur. Après, l’écolier peut faire l’activité durant tout le temps qu’il le souhaite. Par ailleurs, l’élève peut parler, mais à voix basse et se déplace comme il le veut à l’intérieur de la classe.

L’autodiscipline

Ce deuxième principe et la liberté sont complémentaires et s’emploient aussi bien pour les corrections que les attitudes. Au lieu d’attendre les corrections venant des autres personnes, l’enfant est encouragé à connaître ses propres erreurs. Vu que, d’après la pédagogie Montessori, l’importance n’est pas d’avoir faux ou juste, mais de faire davantage et d’être meilleur dans l’activité que l’on pratique.

L’action en périphérie

D’après Maria Montessori, vous aurez plus d’avantage d’opérer sur l’environnement de l’enfant que de travailler sur l’enfant. Pratiquement, il sera profitable pour vous de parler moins pour encourager votre enfant à vous imiter, au lieu de lui donner un ordre. Ainsi, cette méthode vous incite à réaliser des actions. De ce fait, la méthode conseille de donner l’exemple à vos enfants via des actions, plutôt que de les ordonner à faire ou ne pas faire quelque chose.

Le respect du rythme de chacun

La rapidité et la lenteur de l’enfant n’ont pas d’effet sur leur développement si l’enfant est concentré. Le respect du rythme de l’enfant est un point très important dans la pédagogie Montessori. Cette méthode recommande également de ne pas étiqueter les enfants comme « lent » ou « rapide » quitte à l’emprisonner dans cette caractéristique. De plus, Maria Montessori ajoute que le rythme de tous les enfants change selon les périodes de la journée, les différents moments de développement de l’enfant, de l’activité qu’il pratique, etc.

L’apprentissage par l’expérience

On ne peut pas transmettre l’abstraction. C’est le principe sur lequel se fonde la méthode Montessori. Selon cette pédagogie, les enfants ont besoin de manipuler, de manière très concrète et réelle, en utilisant les cinq sens de l’être humain pour s’accommoder à un concept. Donc, pour appliquer ce principe, l’enfant doit utiliser des matériels adéquats. Ainsi, pour s’approprier de l’unité comme la dizaine ou encore la centaine, des perles doivent être employées par l’enfant.

L’activité individuelle

L’avant dernier principe de la méthode Montessori est l’activité individuelle. Il ne s’agit pas ici d’écarter l’enfant de la société, mais de l’apprendre à accommoder une activité ou une idée de manière personnelle. Ainsi, dans la pédagogie Montessori, seules quelques activités se passent en groupes, mais la majorité se réalise individuellement.

L’éducation, une aide à la vie

Maria Montessori affirme que chaque enfant est pratiquement bon, et il faut seulement le respecter afin qu’il reste bon. Mais que signifie le respecter dans ce concept . Respecter l’enfant, c’est inviter et inciter l’enfant à respecter les autres. De ce fait, cette méthode prépare l’enfant à une vie sociale agréable et plaisante. Ainsi, la méthode montessorienne est une aide inestimable pour l’enfant afin de procurer une autodiscipline.