Une fois qu’il y a des animaux de compagnie chez soi, il faut se soucier de leur bien-être. Cela passe par leur fournir un habitat adéquat et surtout bien entretenu. C’est valable pour les poissons et leur aquarium. Mais que faut-il alors pour optimiser le nettoyage de la maison de ses poissons ?

Comprendre l’écosystème d’un aquarium

Avant même d’acheter un aquarium (avoir le sien sur https://aquabulle.net), il est essentiel de savoir qu’il faut qu’un cycle bactérien de 21 jours se mette en place pour que les poissons puissent être dans de conditions optimales. Et ces bactéries sont vraiment très importantes pour qu’un milieu aquatique s’autoentretienne, surtout au niveau des déjections que les poissons produisent. Et c’est souvent à cause de cela que les nouveaux propriétaires d’aquarium n’arrivent pas à maintenir leurs animaux en vie longtemps, car ils ignorent l’importance de ces bactéries-là. De ce fait, il est nécessaire de répartir les différentes tâches d’entretien de la manière suivante.

Planning de nettoyage

À vérifier chaque jour :

Il s’agit surtout de faire de la surveillance. En effet, il faut notamment contrôler le comportement des poissons et savoir si les conditions de base sont correctes (température, fonctionnement du filtre, débris de nourriture).

À faire chaque semaine :

Au bout d’une semaine, c’est là qu’il faut commencer à mettre un peu la main à la pâte en réalisant des gestes simples. Il va falloir commencer par s’occuper des parois avec le matériel nécessaire (raclette, par exemple) et éliminer les déchets nettoyables par aspirateur spécial aquarium. Il faut que les propriétaires se rendent compte que c’est vraiment du boulot régulier de prendre soin d’un aquarium. Pour preuve, il faut penser à changer 10 % de l’eau au moins tous les 7 jours. Et ce renouvellement doit respecter l’équilibre de température pour éviter que les poissons soient impactés. Évidemment, l’eau doit être exempte de tout produit chimique.

À faire tous les mois :

Outre les entretiens quotidiens et hebdomadaires, le plus gros travail se fait mensuellement. Il s’agit d’une sorte de révision complète de l’aquarium et de tout le matériel. Au niveau des ornements, par exemple, si les plantes sont naturelles, il va falloir les tailler ou les recompléter en cas de dégradation. Les autres décorations doivent aussi subir un nettoyage intensif, mais toujours à l’eau sans savon ni d’autres produits d’entretien. Il en est de même pour le filtre et la pompe à eau. Petite mention spéciale quand même au niveau de la matière filtrante : il y existe des bactéries utiles. Il faut donc en préserver quelques-unes, car elles sont indispensables, comme il a été précédemment mentionné, au bien-être du milieu aquatique de l’aquarium.

Le nettoyage d’un aquarium doit alors suivre des étapes réparties dans le temps. Il y a des choses à vérifier tous les jours et toutes les semaines, et chaque mois, il faut faire un grand nettoyage avec toutes les précautions nécessaires.